Les hackerspaces en Afrique – Liberté Algérie , Quotidien national d’information

Des lieux de rencontre pour les hackers, ces gens qui font un usage créatif des technologies, débarquent sur notre continent.

Par : Yacine Hiréche

Le succès du dernier Maker Faire Africa, a rassemblé, dernièrement, des centaines de makers (“faiseurs”, adeptes du Do It Yourself ou DIY, “fais-le toi-même”, communauté proche des hackers) de tout le continent au Caire, en Égypte. “Il y a eu un énorme enthousiasme”, explique Emeka Okafor, un des organisateurs. “Cela seul montre qu’il y a un appétit pour les hackerspaces et les makerspaces”, a-t-il ajouté.
Une effervescence qui augure de lendemains qui bricolent sur le continent tant le terreau est fertile. Sous-développement économique oblige, le DIY n’a rien d’une lubie pour geek embourgeoisé, c’est un passage obligé. “Ici, en Afrique, les gens inventent vraiment et construisent des choses à partir de rien”, analyse Tarek Ahmed, qui vient de créer Cairo Hacker Space. “En Europe et aux USA, les hackers ont plus de chance, ils n’ont pas à se soucier de tout un tas de chose”, a-t-il déclaré
.

Les hackerspaces en Afrique – Liberté Algérie , Quotidien national d’information

Cette entrée a été publiée dans News. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s