SBF : sans bureau fixe. Du management par la présence au management par la confiance | Le nouvel Economiste

Les entreprises qui se lancent dans la refonte de leur espace envisagent de plus en plus de supprimer les bureaux attribués pour passer à des postes de travail mutualisés. Alors que l’immobilier pèse lourd dans le budget, optimiser le taux d’occupation de bureaux inoccupés la moitié du temps paraît alléchant. Mais perdre son espace personnel n’est pas chose aisée pour tous les collaborateurs, et l’encadrement peut se retrouver face à des équipes éparpillées ou hostiles. En réalité, adopter la mutualisation des postes de travail, c’est conduire un changement de fond et repenser l’entreprise et les missions de chacun. Pour ensuite gagner en flexibilité, en efficacité et en confiance.

SBF : sans bureau fixe. Du management par la présence au management par la confiance | Le nouvel Economiste

Cette entrée a été publiée dans News. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s